Adieu sans fin

adieu_sans_fin

A propos

Un matin, sous une froide lumière d’hiver : un homme pénètre dans la chambre à coucher de son fils de dix-sept ans et le découvre mort dans son lit. À partir de cet instant, l’équilibre qui gouvernait son existence vacille. Il tente tant bien que mal de surmonter l’impuissance, la douleur et la mort.
Mon avis

Lorsque j’ai fermé ce court roman, il m’a fallu de longues minutes pour rassembler mes émotions, me rassembler moi même.
Ce livre ne se lit pas. Il s’éprouve, se ressent.
On pose nos pas dans ceux de ce père endeuillé.
On palpe la douleur, la colère et ce cri sans fond.
Les souvenirs s’égrènent, avec amour.
Les mains s’étreignent et nous avec.
Le cheminement est long, la vie reprend lentement ses droits.
Il n’y a pas encore de sourires. Juste ce regard qui se pose un peu au delà de la forêt. Au delà d’une chambre à jamais vide.
Un petit bijou !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s