Croire au merveilleux

A11832

« Croire au merveilleux »
de Christophe Ono-dit-Biot
Gallimard

 

A propos
« Je veux bien avoir été distrait ces temps-ci, mais je sais que si j’avais croisé cette fille-là dans l’ascenseur ou le hall d’entrée, je m’en serais souvenu. Et puisque je me souviens d’elle, c’est que je l’ai vue ailleurs. » César a décidé de mourir. Mais une jeune femme sonne à sa porte et contrarie ses plans. Étudiante en architecture, grecque, elle se prétend sa voisine, alors qu’il ne l’a jamais vue. En est-il si sûr ? Pourquoi se montre-t-elle si prévenante envers lui, quadragénaire en deuil de Paz, la femme aimée, persuadé qu’il n’arrivera pas à rendre heureux l’enfant qu’ils ont eu ensemble, et qui lui ressemble tant ? Pourquoi est-elle si intéressée par sa bibliothèque d’auteurs antiques ? D’un Paris meurtri aux rivages solaires de l’Italie en passant par quelques îles proches et lointaines, Croire au merveilleux, en dialogue intime avec Plonger, est l’histoire d’un homme sauvé par son enfance et le pouvoir des mythes. Un homme qui va comprendre qu’il est peut-être temps, enfin, de devenir un père. et de transmettre ce qu’il a de plus cher.

 

Mon avis
César est veuf. Père et veuf.
Son quotidien, c’est la douleur. Et ce trou béant, à vif, que sa bien-aimée Paz a laissé dans sa vie.
Cette douleur-là prend toute la place, s’immisce partout.
César se noie et pense à la mort.
Il tente de s’en convaincre, son absence sera mieux pour son fils que cette vie bancale.
Mais une rencontre va bouleverser ses plans. Bouleverser son chagrin.
Et, à notre tour, on se (re)met à croire au merveilleux. Au possible.
César revient à la vie, entre souvenirs, mythologie et pas en avant.
Il retrouve sa place ou s’en créée une nouvelle. Son enfant aussi retrouve la sienne.
Résumer ce roman à une histoire d’amour serait une erreur.
C’est un roman sur le deuil, sur le dépassement de ce que l’on se croit incapable de dépasser. Sur la vie et ses gouffres comme ses célébrations.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Croire au merveilleux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s