Le gang des rêves

004141261

Le gang des rêves
de Luca di Fulvio
Traduit de l’italien par Elsa Damien
Slatkine & Cie

 
A propos
À travers les yeux d’une jeune italienne de 15 ans, nous nous remémorons l’installation des nouveaux arrivants à New York au début du 20ème siècle. Luca di Fulvio raconte sous la forme d’une épopée les combats au quotidien de Cetta et de son fils Natale pour se faire une petite place dans les bas-fonds de Lower East Side.

 

Mon avis
On le soupèse. Il fait son poids. Plus de 700 pages quand même !
Mais dés qu’on le commence, on ne voit plus le temps passer, ni les pages défiler.
Contraint de le poser de temps en temps, on songe déjà au moment où on pourra à nouveau s’y plonger.
Cette saga, c’est l’Amérique des années 20 avec en son coeur, le jeune Natale, devenu Christmas à son arrivée à Ellis Island.
C’est le pouls des quartiers pauvres où immigrés croisent petits et grands gangsters. Les uns ayant perdu leurs illusions, les autres arrachant leur rêve américain avec violence.
C’est un apprentissage, celui de Christmas qui grandit, se construit, toujours sur le fil.
Lui, ses rêves, il veut les croquer à pleines dents même si pour cela il doit filer quelques coups de poing. Mais son arme fatale à lui, ce sont les mots, les histoires.
Et ce coeur qui vibre dans sa poitrine. Parce que Christmas est un bon gamin !
Et l’homme qu’il devient prend de l’ampleur, fièrement. Sa rage de vivre se démultiplie, son envie de devenir « quelqu’un » explose.
Au fil des pages, l’amour se bagarre avec la violence, la précarité questionne l’identité.
Si Christmas en est le personnage principal, Cetta, Sal, Ruth, Cyril et tant d’autres ont également une place de choix, malmenés par la vie.
Hissez le torchon ! comme le clame Christmas dans le micro.
Un régal, de bout en bout !

 

Le tout petit extrait :
-M’man…, dit-il à voix basse après de longues minutes.
-Oui ?
-Quand on devient adulte, on trouve que tout est moche ?
Cetta ne répondit rien. Elle regardait dans le vide. Certaines questions n’appelaient pas de réponses, parce que la réponse serait aussi pénible que la question. »

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le gang des rêves »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s