Jimfish

1507-1

JIMFISH
de CHRISTOPHER HOPE
TRADUIT DE L’ANGLAIS (AFRIQUE DU SUD) PAR ÉDITH SOONCKINDT
EDITIONS PIRANHA

 

A propos
Lorsque Jimfish fait son apparition dans un petit port d’Afrique du Sud, les autorités ont bien du mal à lui assigner une place dans la société en fonction de sa couleur, comme c’est encore la règle en 1984. Pour les uns, il est aussi blanc qu’une toile vierge, pour les autres, sa peau est rose clair ou couleur miel, voire bleue. Ce qui est sûr c’est qu’il n’est pas du « bon » blanc aux yeux du chef de la police qui en profite pour le traiter comme son esclave. Contraint à l’exil après avoir fauté avec la fille de ce dernier, Jimfish est entraîné dans un très long voyage à travers le monde.
Dans ce Candide moderne, Christopher Hope revisite la tragique histoire de la fin du XXe siècle, de l’Afrique de l’apartheid et des tyrans sanguinaires à l’Europe des dictateurs communistes.

 

Mon avis
Christopher Hope a façonné là un Candide sud-africain et on peut dire sans hésitation qu’il a réussi son pari.
Jimfish n’a pas vraiment de couleur, il n’est ni vraiment blanc, ni vraiment noir.
Il ne sait pas d’où il vient et n’a pas de nom, si ce n’est ce sobriquet insultant dont on l’a affublé et qu’il ne quitte plus.
Jimfish rêve d’être du bon côté de l’Histoire et l’Histoire ne l’épargnera pas, le trimbalant d’un pays à un autre, d’un massacre à une nouvelle révolution.
Elle se déroule sous ses yeux et jamais il ne semble avoir pleinement conscience de ce à quoi il est en train d’assister.
Il n’a pas de repères et n’en cherche pas. Il avance, suit sans se poser de questions.
Il se laisse approcher par le bien, par le mal, par la mort elle même, côtoyant le pire de l’humanité, les pires des dictateurs, des restes de Thernobyl au fond des poches.
Jimfish au coeur innocent finira du fameux bon côté de l’Histoire, sa quête éternelle.
Mais surtout, du bon côté de sa vie, enfin.
A lire !

 

Le tout petit extrait :
« Si la question vraiment essentielle de l’existence était comment atterrir du bon côté de l’Histoire, alors trouver une réponse lui semblait plus impossible que jamais. Tout ce qu’il avait appris jusqu’ici c’était que ceux qui prétendaient avoir atteint cette destination bénie y étaient parvenus en pataugeant dans le sang. »

Publicités

3 réflexions au sujet de « Jimfish »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s