Mâcher la poussière

9782246854951-001-x

« Mâcher la poussière »
D’Oscar Coop-Phane
Grasset

 
A propos

Dans un grand hôtel sans âge vit un homme singulier. Ayant tué le neveu d’un chef mafieux de Palerme, le voici assigné à résidence, condamné à attendre la mort dans cette prison dorée. Enfermé dans sa chambre, les salles de bal, de réception, les cuisines et sous-sols qu’il verra se faner et renaître, surveillé par les hommes qui le gardent au dehors et ceux qui, à l’intérieur, le dupent, le baron en lin blanc lime les jours en cherchant, entre ces centaines de murs, un semblant d’existence.
Il puise son oxygène auprès d’Isabelle, la jeune femme de chambre dont la fraîcheur l’attire ; de Joseph, le barman auquel chaque soir il parle en s’enivrant ; de Matthieu qui, juché derrière le comptoir de la réception, connaît tout le monde et surveille chacun. Les jours passent entre joies volées à de rares clients (un jeune couple lumineux, un écrivain célèbre qu’on jurerait être Raymond Roussel), aventures précieuses, débauches provisoires, fêtes privées et trahisons secrètes.

 
Mon avis

L’humain est au coeur même de ce roman. Les âmes semblent auscultées à la loupe. Les défauts et les vices sont exposés au grand jour, dans une lumière crue.
La lecture jongle entre passages courts et longs, on passe du « je » au « il » en l’espace d’une ligne.
Les personnages se croisent, se fondent, se jaugent dans ce huit-clos étrange.
J’aurais voulu m’attacher à l’un d’eux mais je n’ai pas réussi.
Si ce n’est, sans doute, à la fin, où quelque chose se passe. Une ouverture à l’autre, un frémissement du coeur. Une liberté à voler.
Je suis restée sur l’épiderme de ce roman. A la surface.
Ni vraiment prisonnière avec le baron, ni vraiment kidnappée par les mots de l’auteur.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mâcher la poussière »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s