Ton coeur comme un poing

004532520

A propos

« Cocktail molotov littéraire » selon Colum McCann, ce premier roman nous plonge dans une manifestation populaire à l’aube des années 2000, à Seattle, avant-goût d’Occupy Wall Street ou de Nuit debout. 50 000 personnes sont venues dire leur envie d’un monde meilleur. Cela se terminera par des visages en sang, des arrestations et des polémiques. Inspiré d’un événement réel, le texte n’est pas un reportage, mais bien un roman qui dévoile les histoires et les émotions de ce « peuple dans la rue ».

 

Mon avis
Il y a dans ce roman quelque chose d’âpre et de juste qui vous colle à la peau dés les premières pages.
Ce quelque chose qui vous fait traverser l’atlantique à la vitesse grand V, le passé avec, et qui vous projette violemment dans les rues de Seatle, en cet hiver 1999, où plus de 50000 personnes ont manifesté contre la conférence de l’OMC.
Et là, subitement, à travers les yeux et les gestes de ces différents protagonistes, du militant jusqu’à celui presque là par erreur, du flic « carapacé » au plus haut gradé, vous subissez. Non, attention, vous ne subissez pas la lecture. Vous subissez les coups de matraque, les chants, les yeux bouffés par les gaz lacrymo et vous sentez presque ce goût de sang dans la bouche.
L’auteur passe de l’un à l’autre, on tente de ne pas se laisser gagner par le tournis. Les passages s’enchaînent, les coups aussi. La clameur monte et ne fléchit pas.
Et au milieu de ce nuage cauchemardesque, de cette violence qui finit par se déchaîner, il y a les histoires de chacun qui, à défaut d’expliquer, montrent l’humain, dans tout son courage et toute son horreur.
Un roman coup de poing !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ton coeur comme un poing »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s